AccueilRetour d'experience (si ca marche pour moi...)Pourquoi je n’ai pas d’écran plat

Pourquoi je n’ai pas d’écran plat

Parce que tu es contre?
Parce que tu n’aimes pas ça?
Parce que tu préfères les télévisions poids lourds?

J’ai mis du temps à comprendre la vraie raison pour laquelle je n’ai pas d’écran plat. Jusqu’à il y a peu, je pensais vaguement que j’allais en acheter un, tôt ou tard. Je me disais que cela faisait partie de mes envies, comme tout le monde. Que c’était quelque chose de naturel. Pire, je me suis dit que je serai plus heureux en en achetant un. C’est ce que l’on nous vend, après tout, non?

Puis je me suis rappelé quelques scènes de mon passé, ces dernières années. Je me suis rendu compte que cette possibilité, je l’avais eu plusieurs fois dernièrement, mais j’étais passé à coté à chaque fois. Car au final, je n’en ai pas besoin.

Ce qui semblait être un achat « probable » dans ma tête, était en réalité en y réfléchissant un achat « non souhaitable » lorsque je mettais le doigt dessus. Il ne s’agissait donc pas d’une coïncidence, d’un acte manqué, mais plutôt du résultat d’une prise de position, aussi enfouie soit-elle.

Comprenez moi bien : j’adore la technologie, le cinéma, l’évolution, etc. Mais en y réfléchissant, serais-je plus heureux avec un écran plat? non. Je l’aurai, c’est tout. On aimerait me faire croire le contraire. On me vend au quotidien le contraire. Alors à force, on doute.

A partir du moment où j’ai compris cette réticence, j’ai vu les choses assez différemment : je vois au quotidien les magasins exercer une pression énorme autour de cet achat. Je les vois normaliser cet objet, comme un standard minimum de vie. Je les vois proposer des crédits pour s’en procurer. Bref je les vois tout faire pour nous le refourguer.

Je comprends évidemment que l’on puisse en acheter, que cela puisse faire plaisir. Mais je pense que dans cet océan de consommation, il faut certaines fois dire non. Par petites touches, se rappeler de l’utilité des objets. De leur nécessité. En ai-je besoin? Non, donc je ne l’achète pas.

Ceci n’est évidemment pas un boycott. Je suis au sein de la société de consommation, et je n’ai pas de problème avec ça. J’ai un iphone, c’est dire 🙂

Je ne parle pas non plus d’argent ici, car on nous pousse à trouver de l’argent pour ce genre d’achat optionnel, mais cela fait néanmoins partie du problème. Pas forcément pour moi, maintenant, mais l’argent que l’on peut y consacrer est il vraiment utilisé de manière idéale?

Enfin, j’ai déjà une télé. C’est tout bête, mais on m’a appris à ne changer les choses que lorsqu’elles sont en fin de vie, ou cassées. Je pense que c’est un bon frein contre cette surconsommation.

Ecrit par

Je cherche à vivre pleinement, chaque jour. J'ai débuté ce site afin de partager mes astuces et expériences. Afin d'aider ceux qui bloquent ou qui ont besoin d'un coup de pouce pour réaliser leurs envies. Je m'aide d'une bucket-list, de méthodes d'organisation, et d'une boite à outils.

Derniers commentaires
  • Je n’ai pas d’écran plat mais tout jour le bon vieil écran cathodique de mes grands-parents.A la pointe quand ils l’ont acheté il y a une bonne quinzaine d’année,celui ci fonctionne toujours très bien.Les rares calgon qu’il m’ait fait ce furent des soudures à refaire.J’en ai pour plus cher de frais de déplacement du technicien que pour la réparation elle-même pour un total de 61€!!
    Pourquoi changer une télé qui fonctionne encore?Pour faire comme les amis?Parce que maintenant avoir un écran plat c’est ce qui se fait?
    Je n’ai pas envie de céder à ces sirènes de la soc iété de consommation.Il m’arrive certes de céder à d’autres mais nous faire croire que le bonheur c’est acheter et consommer toujours plus dans une société d’obsolescence programmée m’agace au plus haut point…

  • c’est drôle, je me suis faite cette même réflexion récemment mais concernant… le Smartphone ! On a tous nos paradoxes, je pense que les (re)connaitre, c’est déjà beaucoup !

  • Bonjour,

    Il est cool ton blog, moi aussi j’ai créer ma bucket list (je suis en train de la « réaliser »).

    Enfin bref, là n’est pas le propos.

    J’avais un écran plat il fut une époque, mais les circonstances ont fait que du jour au lendemain, je n’en ai plus eu…

    Eh beh, ça m’a carrément changé la vie! J’ai plus de temps pour lire et faire des tas de choses plus intéressantes. Tout comme toi j’ai pris/je prends du recul par rapport à cette société de consommation et c’est dingue!

Laisser un commentaire