Self-care

1dbb85e934fe4f87a296d0ef43b23f44

| 543 visites |


« Si tu n’as pas 10mn pour méditer, alors tu devrais
prendre 3h pour y réfléchir » (entendu la semaine dernière)

 

J’ai commencé le site Une Vie Extra-Ordinaire sur un coup de tête. C’était il y a presque 4 ans, subitement, j’ai ressenti un déclic, quelque chose de nouveau.

Rien n’avait évolué autour de moi, mais intérieurement, je pensais différemment.

J’avais « pris conscience de l’énorme liberté dont nous jouissons sans même la regarder », comme je l’explique en préambule du site.

En relisant ces mots, je me rends compte que je n’avais pas compris alors la raison de ce changement. Pourquoi cette liberté, soudainement?

Je suis tombé il y a quelques semaines sur ce terme anglais, « self-care« . Prendre soin de soi. Avec le recul, je me dis que c’est précisément ce qu’il m’est arrivé.
J’ai pris conscience un jour qu’il n’y avait qu’une seule personne qui pouvait s’occuper de moi : moi.

 

Je n’ai pas d’amour particulier pour les anglicismes, mais celui-ci me semble intraductible et résume très bien ce petit concept.

Prendre soin de soi, c’est partir du principe que vous seul allez pouvoir améliorer & diriger votre vie. Ou plus précisément que vous êtes le/la mieux placé(e) pour cela.

 

Il y a de grandes chances que cela n’intéresse que vous !

Évidemment, les autres peuvent vous aimer, vous aider, mais au fond les actons ne peuvent venir que de vous. On le voit quand certaines personnes sombrent dans les malheurs, quels qu’ils soient : malgré leur entourage, on ne peut rien pour eux. Ils sont seuls maitres à bord. Cela prouve le pouvoir que l’on a sur notre propre vie.

 

On peut évidemment s’en passer!

Les autres nous poussent toujours dans 10 000 directions, professionnellement et personnellement. on peut se contenter de les suivre. Le brouhaha ambiant nous amène également à faire pleins de choses. Mais tout cela ne parle pas de nous. Vous allez passer toute une vie à suivre les autres ?

 

Mais vous êtes le mieux placé

Le mieux placé pour faire quelque chose qui vous tient à cœur. Pour impulser une action, puis des actions, qui vont vous permettre de prendre soin de votre vie.

Il faudrait que…

  • Je me mette au régime
  • J’arrête de fumer
  • Je parte en voyage
  • Je change de boulot
  • J’aille lui parler
  • Je sois plus sociable
  • Je sois moins à vif

 

C’est un indice : dès que l’on évoque une idée, qui trotte depuis longtemps dans notre tête, mais que nous ne réalisons jamais. C’est que l’on tient notre motif de « Self-care ». Ce qui permettrait de nous changer la vie.

 

« Je n’ai pas le temps »

Signifie en fait « je n’y ai pas encore assez réfléchi, sinon je saurai qu’il faut que je le fasse, que c’est bien pour moi, et que je suis le seul à pouvoir prendre cette décision. »

C’est la + grande liberté que nous ayons : on met l’accent sur ce qui nous intéresse. Quel que soit le contexte de votre vie. Je vous parle de devenir sportif ou d’apprendre le chinois. De partir en voyage ou au contraire d’être casanier. De manger sainement ou de faire le vide autour de vous.

Mais c’est la plus grande responsabilité que nous ayons également. Si on ne le fait pas? Clairement, tout le monde s’en fiche. Mais c’est notre seule manière d’aller bien, d’être bien.

 

Alors on peut se dire « il faudrait que j’arrête de fumer », ce genre de phrase en l’air, pour se faire plaisir. Mais au fond, on trompe qui?

Le self care, c’est prendre soin de soi, un peu, chaque jour. En mangeant bien, en résolvant un problème qui nous enquiquine, en parlant librement. C’est surtout comprendre que nous faisons tout ça pour nous uniquement.

Il est temps de s’aimer un peu.

 

« Je suis le capitaine dans le bateau de mes efforts ». (A.Mathurin)

A propos de l'auteur : Max

Je cherche à vivre pleinement, chaque jour. J'ai débuté ce site afin de partager mes astuces et expériences. Afin d'aider ceux qui bloquent ou qui ont besoin d'un coup de pouce pour réaliser leurs envies. Je m'aide d'une bucket-list, de méthodes d'organisation, et d'une boite à outils. Suivez-moi !

2
  1. Brigitte a dit

    Bonjour Max
    Quelle vérité ! Et pourtant c’est bien la chose la plus difficile à faire. Notre éducation nous a conditionnés à écouter les autres, à agir selon les règles, surtout à ne pas penser à soi, summum de l’égoïsme. Pas facile de changer après tant d’années mais j’y travaille… et parfois ça marche !
    Bonne journée

    Répondre

    • Max a dit

      C’est exactement ça Brigitte, parfois, ça marche !

      Répondre

Partagez votre avis