Secret de vie n°4 : Just Love.

Je continue à creuser les « secrets de vie », ces petits bouillon cube de sagesse dont on parle depuis des décennies, mais que l’on oublie trop souvent. La base à laquelle se raccrocher, ou simplement le point de départ duquel repartir.
Résumé des épisodes 1, 2, et 3.

Le point d’aujourd’hui n’est pas facile. Certes, il est évident à lire. Mais sa mise en pratique est plus complexe. Alors cela vaut la peine d’en parler. + loin que le positivisme (« ca va bien se passer! »), que la méthode Coué (« je le dis, alors ca va bien se passer! »), ou que l’instant présent (« on se concentre, ca se passe bien! »), il pourrait se résumer par ces seuls mots : devenez amour.

Alors oui, dis comme ça, ça fait un peu bizarre. Mais je vous rassure, je ne suis pas tombé dans un chaudron métaphysique/psy/religieux/tantrique. Je reste une personne normale.

 

J’aime bien ce point, car c’est la version finale et manichéenne du comportement que l’on est censé tous avoir.

Nous savons tous…

  • Qu’il faut mieux penser positivement, pour notre propre bonheur
  • Que d’une certaine manière, le positif attire le positif
  • Que nous sommes ici en définitive pour vivre des moments joyeux, pour construire
  • Que nos relations avec les autres sont + faciles lorsqu’elles sont faites « dans le bien », dans le sain.

Tout cela devrait nous pousser -si on y réfléchit- à agir positivement.
Et pourtant, nous nous laissons souvent emporter par des sentiments négatifs. Par la colère, par le cynisme (qui me passionne, j’avoue), la vengeance, la négativité, etc.

 

Ce secret de vie prend le contre pied de tous ces éléments négatifs. Pour vivre de la manière la plus constructive qu’il soit, pourquoi n’essayerions nous pas de penser continuellement positivement, c’est à dire avec amour? L’idée n’est pas de penser positivement dans certaines situations bien précises, mais bien de le ressentir en continu. Comme si, nous diffusions de bonnes vibes toute la journée. Par notre présence, notre comportement, par nos actions, par nos paroles. Nous ne sommes plus dans la réaction, mais bien dans l’anticipation de chaque interaction.

Vous voyez la difficulté? Vous vous dites que si vous pouviez le faire, vous le feriez déjà?

Mais en réfléchissant, rien ne nous en empêche. A part nous même, évidemment. Donc pourquoi on ne le testerait pas?

 

Yes-man

J’ai essayé cela il y a quelques temps, et j’ai trouvé ça vraiment amusant. Je me souviens du matin ou je l’ai mis en pratique, j’étais identique à tous les autres jours extérieurement, mais je me souviens qu’intérieurement, je me voyais comme un petit moine bouddhiste : calme, serein, positif, avec rien à perdre.

Je m’étais mis en tête que rien ne pourrait m’ébranler, et je répondais à chaque interrogation avec pragmatisme, détachement, tout en attachant d’avantage d’intérêt aux gens.

J’étais une espèce de Yes-man, sauf que mon défi continu n’était pas de dire oui, mais de dégager du positif. Comme un jeu, tout le temps, quelle que soit la situation, et j’adore ça.

Évidemment, le négatif revient vite taper à la porte. Mais on l’identifie beaucoup mieux. On le laisse passer si on le souhaite, mais on voit vite qu’il n’a pas vraiment de raison d’être.

 

L’amour en tant que choix

C’est un choix, il faut en prendre conscience. On peut décider de s’en passer (ou éviter d’y réfléchir) et notre comportement se fera en conséquence. Mais nous pouvons également décider de placer cet amour, ce positif au + près de nos actions. Il y a un combat en nous, à nous de nourrir le bon coté.

Si nous prenons du recul sur nos vies, je pense que nous serons d’accord pour dire que la plupart des choses importantes sont liées à ce sentiment d’amour. Nos choix, ce qui nous a fabriqué, est + souvent lié à un sentiment d’amour, qu’à un sentiment négatif (colère, vengeance, etc). Preuve de l’importance de cet amour dans notre joie, notre contentement. Alors autant le prolonger.

 

Comment mettre en pratique ce secret de vie

  • En continu, essayez de trouver le positif dans chaque action, chaque interaction. Il est souvent là, mettez le en avant. S’il n’est pas visible, déterrez-le.
  • Le matin, imaginez nous prêt/prête à diffuser de bonnes vibes toute la journée. Testez.
  • Le soir, repensez à votre journée : avez vous propagé du positif? Avez vous nourri votre coté positif?
  • Identifiez la négativité (en vous, et celle qu’on vous transmet) : comment la retourner?

 

Thèmes de l'article
Ecrit par

Je cherche à vivre pleinement, chaque jour. J'ai débuté ce site afin de partager mes astuces et expériences. Afin d'aider ceux qui bloquent ou qui ont besoin d'un coup de pouce pour réaliser leurs envies. Je m'aide d'une bucket-list, de méthodes d'organisation, et d'une boite à outils.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire