Les points communs de projets passionnants

Bonjour à tous,
Ces 15 derniers jours ont été intenses! J’ai ajouté une nouvelle casquette à mon profil, cela a demandé pas mal de travail et comme souvent, j’ai préféré concentrer mes actions, les vivre totalement, puis les raconter ensuite ici.

De quoi s’agit-il ? Rien de bien exceptionnel, j’ai simplement donné mes premiers cours en tant qu’enseignant (« intervenant » est le bon terme). Je suis intervenu sur un sujet qui me passionne (la stratégie web), le temps d’un module de 6 jours. J’ai donc eu la chance de rencontrer des élèves de bon niveau, d’échanger avec eux, et de transmettre une partie de mes convictions sur le web.

Cette idée là -transmettre, former- trainait dans un coin de ma tête depuis quelques temps. C’était même un des points de ma bucket-list. Alors j’ai saisi l’opportunité, et je me suis lancé. Ce n’était pas ma première formation au sens propre -je gère une équipe et forme (aiguille?) au quotidien-. Mais la 1ère dans le milieu scolaire, post-bac.

Ce que j’en retire ? Pas mal de belles choses.

En résumé :

  • Un gros gros travail de préparation
  • C’est l’expérience qui permet de parler honnêtement d’un sujet, en profondeur, de répondre aux questions et d’apporter sa valeur ajoutée
  • Je n’ai pas eu l’impression de former, simplement de donner mon avis
  • C’était physiquement épuisant. 7h par jour debout à parler, relancer, questionner, répondre, animer. En comparaison, mon quotidien me semble désormais + facile
  • Cela m’a permis de prendre un peu de recul sur mon quotidien : enseigner les priorités, c’est avant tout se les rappeler.
  • …et surtout, surtout : en réfléchissant à cette expérience récente et passionnante, j’ai très vite constaté des parallèles avec d’autres projets très intéressants, menés ces dernières années. Des points communs peut-être, ou de pures coïncidences. Mais cela me trouble néanmoins.

 

Ce que j’ai appris de projets passionnants

Au delà de vous raconter ma vie (c’était la 1ere partie de ce billet :), c’est surtout ces points communs qu’il me parait important de partager avec vous.

Le parallèle le + important s’est fait avec un autre projet que je gère depuis + de 2 ans (prendre en charge le site d’un label de musique californien). Les 2 projets n’ont rien à voir à priori…et pourtant!

Voilà ce que j’ai appris de mes projets professionnels les + intéressants :

 

  • Les opportunités sont venues de mon réseau.

Je ne suis pas très ‘réseau’. Et pourtant, le point commun de mes derniers projets est bien leur provenance : pas d’annonce, pas de candidature. Des proches ou des relations m’ont parlé d’une opportunité. Cela a commencé comme ça.
Cela confirme l’importance du réseau à mes yeux. Pas celui ‘pour faire bien’, simplement que des gens sachent ce qui m’intéresse, ce qui pourrait m’intéresser. Et que je fasse de même.

 

  • J’ai d’abord dit « non ».

Ce point là est ridicule, mais il faut l’avouer : le point commun entre les projets les + intéressants que j’ai pu mener ces dernières années, est le fait que j’ai d’abord refusé l’opportunité. La demande a pris un non ferme et massif de mon esprit reptilien. Je n’ai même pas été plus loin de prime abord.

La raison? Je me disais que c’était trop pour moi, que je n’y arriverai sans doute pas, ou qu’il y aurait trop d’effort à faire. J’abandonnais avant d’essayer.
Et c’est peut être ce 1er non qui m’a ensuite permis d’avancer. Dire non, c’est revenir à son confort, c’est se rassurer. Puis on se rend compte que l’on est en train de rater le coche. Alors on se repose des questions.

 

  • J’ai eu besoin d’un avis objectif

Dans les 2 cas, c’est l’éclairage d’une personne proche -ma femme- qui m’a permis d’avancer. Elle m’a simplement rappelé que cette opportunité correspondait à un souhait de ma part. A une envie que j’avais déjà exprimée. Juste ça, et c’est énorme. Cela m’a permis d’avoir le déclic.
C’est ce qui a brisé le ‘non’ intérieur, et m’a fait avancer.

 

  • Les leçons apprises ne sont pas forcément celles prévues

Ces 2 projets m’ont beaucoup plus appris que je ne l’aurai pensé. Et surtout au delà des apprentissages prévus. Pour le cours, comme je vous le disais + haut, c’est la partie « physique » qui m’a semblé la plus difficile. Quant au site US, c’est au niveau de l’apprentissage de la culture business américaine qu’il m’a beaucoup appris.  Je m’attendais à d’autres points, pas forcément à ceux là. Tant mieux, je prends.

 

Je garde donc ces quelques points en tête pour la suite : ne pas forcément attendre une annonce, garder l’esprit assez ouvert pour voir les signaux (Si cela ne ressemble pas à un signal…c’est ce que cela peut en être un), et se reposer toujours 2 fois la question quand on se retrouve à dire « non » sans réfléchir.

Qu’est ce qui ressemble le + à un projet passionnant? Un truc pas passionnant.
Je le garde en tête.

Ecrit par

Je cherche à vivre pleinement, chaque jour. J'ai débuté ce site afin de partager mes astuces et expériences. Afin d'aider ceux qui bloquent ou qui ont besoin d'un coup de pouce pour réaliser leurs envies. Je m'aide d'une bucket-list, de méthodes d'organisation, et d'une boite à outils.

Derniers commentaires
  • Merci Maxime, je confirme vos premiers cours étaient passionnants et votre façon de les mener étaient effectivement basée sur l’échange ce qui change tout dans la découverte d’un sujet que l’on ne maîtrise pas. En tout cas, bravo et vous pouvez continuer vous êtes un très bon intervenant et savez transmettre votre expérience et votre passion et j’avoue qu’intervenir pendant 7 h l’exercice est rude mais très enrichissant tant que pour vous comme pour vos élèves.

Laisser un commentaire