La peur de louper quelque chose

Dans mes lectures des derniers mois, une idée est revenue à plusieurs reprises, et s’est progressivement détachée du lot. Cette idée toute simple a donné sens à un bon nombre de comportements constatés, aussi bien chez moi que dans mon entourage. Elle réside dans ces simples mots : la peur de louper quelque chose.

Ces mots m’ont fait comprendre le dénominateur commun entre toutes ces réactions :

  • Regarder Facebook, son mur, celui de ses amis. Souvent. Suivre twitter, diffuser ses infos. Vérifier en permanence ce qui se dit de nouveau.
  • Une fois la lecture faite, répondre aux personnes et réagir à leurs actions : en likant, en tweetant, et plusun-ant. On souhaite faire partie de cette effervescence, et nous intégrer à ce mouvement, même de manière distante.
  • Garder sa boite mail ouverte toute la journée, regarder tout nouvel email dès qu’on le reçoit. Lorsque l’on est en déplacement, vérifier ses mails sur son téléphone portable, où que l’on soit.
  • Lire les actualités, regarder sa page netvibes ou d’autres sources d’info en continu
  • Vouloir voyager très loin, souvent, découvrir de nouvelles contrées, de nouvelles cultures et imaginer la vie là bas. Imaginer ce qu’il y a de meilleur.
  • Regarder les nouveautés sur nos applications, qu’il s’agisse d’un nouveau contenu à lire, d’une actualité, d’une nouvelle appli, d’une mise à jour, de 20 mises à jour.
  • Regarder son téléphone portable un peu partout, au restaurant, dans le train, en attendant quelqu’un, en étant en pleine conversation avec quelqu’un.
  • Rechercher toujours les meilleures sorties, les meilleurs voyages, les meilleurs plans, les ventes privées et bonnes affaires immanquables.
  • Idéaliser les endroits où l’on a été, où nous ne sommes pas aujourd’hui, les gens qui ne sont pas avec nous.
  • Souhaiter s’améliorer toujours plus, une meilleure santé, une meilleure forme. Un travail plus valorisant, un salaire plus important.

Nous avons aujourd’hui plus que jamais la possibilité de tout savoir, tout le temps. De tout rechercher. Et c’est ce que nous voulons, car nous avons l’impression qu’il se passe toujours quelque chose de mieux que ce que nous faisons actuellement. Nous avons peur de rater le plus important. L’information qui serait déterminante pour nous, une meilleure opportunité. Et c’est pour cela que nous affichons ces réactions.
Nous sommes continuellement, sans le vouloir, sans vraiment le savoir, à la recherche de ce qu’il se passe à coté.

Évidemment, cette recherche est perdue d’avance. Nous aurons beau être connecté en continu, voyager sans cesse, trouver toujours de meilleurs opportunités, il en restera encore des centaines devant nous. Nous ne pouvons pas TOUT gérer. Alors il est nécessaire de lâcher prise.  D’avoir le réflexe de se demander, avant chacun de ces gestes automatiques, ce que nous recherchons réellement. Se demander si le meilleur moment pour nous, quel que soit le contexte, n’est pas simplement celui que nous vivons actuellement.

Ecrit par

Je cherche à vivre pleinement, chaque jour. J'ai débuté ce site afin de partager mes astuces et expériences. Afin d'aider ceux qui bloquent ou qui ont besoin d'un coup de pouce pour réaliser leurs envies. Je m'aide d'une bucket-list, de méthodes d'organisation, et d'une boite à outils.

Derniers commentaires
  • Waa ! Super article, très intéressant! Merci Max.
    Vivons pleinement 🙂
    Bonne continuation.

Laisser un commentaire