AccueilArticles pour changer de vieRepensez votre taff au quotidienLa résistance, ou ces points qui nous bloquent

La résistance, ou ces points qui nous bloquent

L’envie d’innover, et le blocage

D’un coté, il y a l’art. On a envie de créer de belles choses, d’innover. Dans tous les domaines. On souhaite se dépasser, et vivre la vie telle qu’on la connait, intérieurement. Superbe. On pense réellement changer les choses -on a le potentiel pour ça- en améliorant un peu tout, petit à petit. On gonfle les poumons.

Et puis de l’autre coté, il y a la résistance. Elle est partout, et en toute circonstance. La résistance, c’est ce mécanisme naturel d’auto-défense qui nous pousse à ne pas faire les choses, [mark color= »greymetal »]à ne rien tenter[/mark]. Qui nous pousse à penser qu’être invisible et ne rien changer sont les 2 meilleures options disponibles.
Ce mécanisme plus ou moins conscient nous met à l’abri de toute source de danger, du ridicule.

Il fait ça pour notre bien?
Il fait surtout ça par habitude, parce que l’on nous a appris à agir de la sorte. Toute une culture, un monde d’éducation va dans ce sens.

 

La prise de conscience

Prendre conscience de l’existence de la résistance est un grand pas. Il suffit certaines fois de se rendre compte que [mark color= »greymetal »]notre avis est influencé[/mark] par ce mécanisme, pour l’éviter. Nos choix de « mise en sécurité » ne sont pas si objectifs que ça. Il y a cette petite voix à coté qui nous guide. Pas forcément pour notre bien.

Je ressens régulièrement la voix de la résistance. Au travail, chez moi, au sein de mes passions. Elle me teste avec une constance déroutante. Je sais alors à ces moments là, que je suis en train de toucher du doigt un aspect intéressant qui va me faire avancer. [mark color= »greymetal »]Si je souhaite devenir visible[/mark], réaliser quelque chose d’important, devenir indispensable, c’est donc le chemin contraire que je dois prendre.

 

Reconnaitre la résistance

Voici quelques situations indiquant que la résistance vous joue des tours :

  • Vous passez un temps certain à traiter vos mails au lieu d’avancer sur vos projets
  • Vous débutez votre journée de travail en regardant ce qu’il s’est passé la veille, au lieu de faire progresser les choses
  • Vous organisez des réunions pour organiser des réunions, ou vous faites des comptes rendus, pour faire des comptes rendus. Par habitude.
  • Vous prétextez le manque de temps pour ne pas réaliser les choses qui vous tiennent à coeur
  • Vous retardez la livraison d’un projet, afin de pouvoir le « finaliser davantage ».
  • Vous vous angoissez sur des détails (votre tenue, la météo, ce que disent les autres), afin de détourner votre concentration
  • Vous prétextez le manque de talent, de connaissance. De moyens financiers.
  • Vous trouvez des raisons pour ne pas faire les choses, avant d’avoir même imaginer ce à quoi elles pourraient ressembler
  • Être en colère, râler
  • Repousser à demain.

 

Ecrit par

Je cherche à vivre pleinement, chaque jour. J'ai débuté ce site afin de partager mes astuces et expériences. Afin d'aider ceux qui bloquent ou qui ont besoin d'un coup de pouce pour réaliser leurs envies. Je m'aide d'une bucket-list, de méthodes d'organisation, et d'une boite à outils.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire