Apprécier l’ordinaire

Bien sûr, il y a les moments de grâce : une fin de projet, un moment clé, un jour exceptionnel, une victoire.

– Vous venez de créer votre boite, de toucher votre 1er revenu, vous partez pour le voyage de vos rêves –

Chouette. On adore ces moments là, et on fait tout pour s’y diriger, et les vivre de temps en temps. C’est notamment l’objectif des bucket list, des projets, d’organiser ses rêves. Vivre ses moments de grâce.
Mais cela représente 5% de notre temps au final. 10% max.

Et puis de l’autre coté il y a tous les autres moments. Les moments ordinaires. On y pense moins, et pourtant ces instants forment la majorité de nos journées. 90% de notre temps, c’est beaucoup.

On fait quoi face à ces moments-la?

Réagir face aux moments ordinaires

Ces dernières semaines, mes pensées se sont concentrées sur ce thème. Ou plutôt, tout ce que je vivais m’inspirait ce thème. Les astres ont du s’aligner, car j’ai vécu une palanquée de moments ‘ordinaires’.

Progressivement, j’ai ressenti 2 manières distinctes de réagir face à ces instants:

  • Soit nous les vivons comme des parenthèses, des salles d’attentes géantes. En attendant notre rêve de se concrétiser. On attend. On passe le temps.
  • Soit on les vit pleinement, on cherche ce qu’ils ont de particulier, et peut être de magique. On découvre. On profite.

J’ai toujours essayé d’éviter de passer le temps. Trop facile de perdre son temps sur facebook. D’attendre. 90% de la vie est là, on attend quoi?

Partant de ce principe, il faut prendre conscience de chaque moment. L’étudier. Se demander ce que l’on peut y trouver. En profiter.
Étrangement, ce n’est pas la partie la + facile. Il y a quelques fois des bâtons dans nos roues. Mais l’intérêt est là : vivre chaque moment.

« T’es gentil, Carpe Diem, je l’ai appris en 5eme »

Ordinaire ou extra-ordinaire ?

L’idée n’est pas tant de le savoir -tout le monde le sait- mais bien de le vivre au quotidien. Je suis toujours à la recherche d’améliorations, je me questionne régulièrement sur le bonheur, le bien être, nos buts, etc. J’ai beau avoir écrit 150 articles dans ce sens, je pense qu’il n’y a pas de secret au delà de ces mots : vivre les moments.

Ne perdez pas de temps.
Arrêtez tout ce qui vous ennuie
Et trouvez l’intérêt du reste.

C’est ce que je me suis dit ces 2 dernières semaines. Et c’est au creux de ces moments ordinaires, dont rien n’aurait du sortir, que des perles sont apparues. Mes meilleurs moments sans doute.

« Pendant ce temps le bonheur passe comme un train de campagne,
Qui roule doucement, qu’on peut prendre, mais on regarde les montagnes » (Disiz)

Ecrit par

Je cherche à vivre pleinement, chaque jour. J'ai débuté ce site afin de partager mes astuces et expériences. Afin d'aider ceux qui bloquent ou qui ont besoin d'un coup de pouce pour réaliser leurs envies. Je m'aide d'une bucket-list, de méthodes d'organisation, et d'une boite à outils.

Derniers commentaires
  • Qu’est ce que j’aime lire tes articles !! Ici tout est dit. Comme toi, je travaille et réfléchis quotidiennement à ce qui nous rend plus heureux. Et je crois que vivre le moment présent en arrivant à en faire ressortir tout ce qu’il y a de plus beau, de plus joyeux, de plus exceptionnel, c’est la clé d’un épanouissement réussi. Merci encore pour ton blog et pour ces articles qui sonnent si vrais et si justes.

  • Bonjour,
    L’entraide est essentielle : pour pouvoir s’aider soi-même (évoluer dans la vie dans tous les domaines), puis aider les autres. En France, les aides permettent d’évoluer (associations, particuliers au travers des associations, entourage immédiat, proches, formations professionnelles). Gagner plus d’argent et avoir la vie dont vous rêvez ? Mes solutions : je m’investis avec simplicité et humilité : (pas d’alcool, pas de drogue, pas de tabac, pas de vapotage) alarme-réveil tôt, silence intérieur 15 à 30 mn, protéines au petit-déjeuner, choix des habits sobres non tristes (alternance des 4 hauts à compter de 2012), (le même type de pantalon bleu marine en 4 exemplaires que j’alterne) ; ma parure (collier, boucles d’oreilles) ; douche avec des gels hydratants (en alternance 4 senteurs différentes, discrètes) ; travail du lundi au vendredi 35h par semaine en tant qu’Employée non Cadre (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance) Smic horaire brut en euros 9,61 (source : Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques) ; sourire voire éclat de rire en voyant la montagne de tâches à effectuer ; sourire aux personnes toxiques ; décorations personnelles à la période de Noël : tout ceci a un effet bénéfique (le personnel et la direction se posent des questions, m’apprécient en tant qu’être humain, sont très satisfaits de mon travail ; à l’écoute de mes constats (amélioration des conditions de travail, audit, budget révisé). En fin de journée, marche de 40 à 60 mn tous les jours (en fonction des aléas climatiques) ; intérêt pour le développement personnel et la mise en action par des réalisations (organisation des papiers administratifs personnels, ordre et propreté au domicile, habits usagés donnés à des chaînes de magasin (en retour des bons de réductions valables 1 an), visites de courtoisie courtes à l’entourage, création de cadeaux personnalisés (outils utilisés : le cerveau, l’humour, un traitement de texte) pour le plaisir d’offrir. La Vie donne de belles situations en retour surtout quand on est célibataire et pas de personnes à charges. Dans des pays sous-développés économiquement, c’est une approche différente (c’est la survie chaque jour ; liberté financière quand des populations ne bénéficient pas des prises en charge médicales, des mesures préventives, y compris l’hygiène personnelle et les pratiques de manipulation des aliments ?). Je contribue à ma manière en donnant des idées à des personnes qui côtoient des dirigeants au niveau international afin que les êtres humains vivent mieux en France et dans le monde entier : c’est une action de longue haleine (mesures prises pour le bien-être de tous : le tabac et le vapotage (dans les lieux publics), l’alcool (dans le monde du travail), la dénutrition des mannequins, l’apologie de l’anorexie, etc.). Excellente journée à toutes et à tous

  • Si tu savais comme ton article résonne en moi… En désaccord avec ce qu’est devenu mon mode de vie au fil du temps, c’est comme un sursaut, comme me réveiller d’une longue torpeur où j’ai subi plutôt que vivre ma vie. Je suis en chemin, la route est longue quand on part de loin, mais je vois la lumière et je sais que je vais l’atteindre. Et je sais qu’il ne faut pas tomber dan sale piège de la recherche du bonheur inaccessible, le bonheur, il est est là, autour de nous, il suffit d’ouvrir les yeux pour le trouver. Je te souhaite tout plein de petits bonheurs pour éclairer ta vie.

Laisser un commentaire