AccueilLe challenge #7semainessans1 semaine sans laitage #7semainessans

1 semaine sans laitage #7semainessans

Une nouvelle semaine de terminée, dans le challenge « 7 semaines sans« . Cette semaine, je devais me passer du lait, un aliment quasi-incontournable chez pas mal de monde, et particulièrement chez moi. C’est en réalité comme mon thé, mon café : un aliment de base.

Comment s’est passée cette semaine? Qu’ai-je retenu de ce test?

 

1 semaine sans laitage : c’est laid.

J’ai toujours considéré le lait comme une denrée « utile ». J’ai été élevé par les pubs « produits laitiers », et le fait qu’il fallait terminer chaque repas par un yahourt. En y repensant, je pense que cela a beaucoup conditionné mon alimentation, et mon appréciation de cet aliment. Je voyais donc le lait comme les « 5 fruits et légumes » d’aujourd’hui : une recommandation de bonne nutrition.

Puis, au cours de mon 1er (et seul) régime, je me suis renseigné un peu plus sur cet aliment, en me rendant compte qu’il n’était pas forcément recommandé. J’ai notamment lu ce qu’en pensait le très bon site « Minute papillon« , et son sombre constat « les produits laitiers, pas forcément un ami pour la vie« . Leur reco me semble limpide, et leur argumentation pertinente : nous sommes les seuls mammifères à continuer à boire du lait à l’age adulte. Tous les autres arrêtent, et pour cause : notre corps n’est pas fait pour ça.

C’est suite à ce constat que j’ai décidé de mettre cet aliment sur ma liste des #7semainessans.

 

Comment s’est déroulée la semaine ? Bien, j’ai commis 0 écart, je me suis passé totalement de lait (en tant qu’aliment « direct »), et de yahourt. Je n’ai pas été jusqu’à vérifier si du lait était présent dans chaque aliment ingurgité, mais ce n’était pas mon but. Je voulais déjà vérifier à quel point cet aliment était incontournable chez moi, et réfléchir à son utilité réelle.

 

Voici ce que j’ai appris cette semaine sur cet ingrédient :

  • Pour certains, le café est incontournable. Pour d’autres, c’est le thé (et souvent, enlever un de ces 2 aliments revient à augmenter sa consommation de l’autre). Pour moi, pas de doute : c’est le lait. Je peux me passer assez facilement de thé ou de café -même si j’aime ça-, mais le lait est ma petite source de plaisir. Le matin au petit déjeuner, et le soir avant d’aller me coucher. Me priver de lait, c’est changer ces 2 rituels. C’est changer. C’est grandir?

 

  • J’associe donc « lait » et « bien être nutritionnel« . Non parce que c’est vrai, mais parce que les pubs « produits laitiers » m’y ont amené. Un coup du conglomérat des produits laitiers? Oui, surement. Est ce un tort? Non, quand on est jeune, c’est bien utile. Personne ne semble par contre m’avoir dit de changer d’habitude une fois l’age adulte arrivé. Et j’ai l’impression de m’être fait prendre au jeu. Personne n’a d’intérêt à nous dire d’arrêter tel ou tel aliment. Et donc personne ne le fait.

 

  • J’associe également « lait » et « fraicheur ». Encore un coup du conglomérat 🙂 ? Surement, en partie, mais c’est également une association vivante dans ma tête. Quand il fait chaud, que j’ai besoin de me détendre, cette boisson arrive spontanément dans ma tête…je ne m’en étais jamais rendu compte à vrai dire. M’en priver me rend les choses explicites.

 

En synthèse

Ce test était intéressant. Je me suis rendu compte que cet aliment était important pour moi. + que je ne l’aurai avoué avant je pense. Vu que j’en consomme déjà implicitement en tant qu’ingrédient dans différentes préparations, cela doit m’amener à chercher une autre source de lait que le lait de vache pour mes pauses « fraicheur » complémentaires. Cela fait quelques temps que je voulais tester, je vais maintenant essayer le lait de soja, et de chèvre…A voir si cela me convient. Nutritionnellement, cela semble + cohérent.

 

Nouvelle semaine, nouveau challenge !

Déjà 4 semaines effectuées, et 4 challenges réalisés ! Retour aux challenges corsés : cette semaine, je vais me priver de l’instrument que l’on adore tous détester : la télé!

Les règles du jeu sont donc les suivantes :

  • Le test court de mercredi matin à mardi soir prochain
  • Je ne dois pas regarder la télé, du tout, quel que soit le programme ou la raison. En « télé-diffusion » comme disent nos amis belges, ou bien les programmes sur disque dur. C’est l’objet « télé » que je bannis.
  • Je n’ai pas la télé sur l’ordi, donc pas de problème de ce coté là non plus!

 

Bonne semaine !

 

Ecrit par

Je cherche à vivre pleinement, chaque jour. J'ai débuté ce site afin de partager mes astuces et expériences. Afin d'aider ceux qui bloquent ou qui ont besoin d'un coup de pouce pour réaliser leurs envies. Je m'aide d'une bucket-list, de méthodes d'organisation, et d'une boite à outils.

Derniers commentaires
  • Bonjour Max,

    Donc, pendant 7 jours, tu as presque essayé mon mode d’alimentation. Quoi ?
    Ben oui, je suis 100% intolérante au lactose. Mon corps n’en supporte pas la moindre particule.
    Mais manger sans lait c’est beau, c’est bon et ça fait du bien même si ça demande quelques efforts.
    Mon conseil pour égayer les repas c’est « arrêtes de penser comme un français ! ». Ben oui, les asiatiques ne consomment pas de lait traditionnellement. « cuisines maison » et « sois créatif » Le lait de noisette, de châtaigne, le lait de riz au chocolat; le lait d’amande. C’est bon, plein de bon nutriments et ça fait découvrir de nouvelles saveurs. Pour remplacer les fromages il y a le tofu sous différentes formes et sur les gratins une purée gratinée est une astuce sympa.
    Un de mes proches qui consommait beaucoup de lait et de fromage fait une cure de 3 mois. Et depuis, il se lève en forme le matin, n’a plus mal aux articulations et se sent beaucoup mieux dans son corps.
    Tu fais ta propre expérience. c’est bien. Il y a un blog qui propose des recette pour voir le vie en rose. http://sanslactoselavieestrose.wordpress.com
    Bonne continuation.
    Laetitia

  • Salut,
    J’ai également arrêté le lait pour mes petits déj, pourtant consommé depuis toujours.
    J’ai tenté différent lait, notamment le soja.
    Vraiment pas facile comme goût.
    Je me suis laissé tenter par le lait de soja vanille, et maintenant il fait partie de tous mes matins.
    Je te le conseille vivement, si tu n’as rien contre la vanille.

  • Bonjour Max,

    Je suis vraiment admirative du challenge que tu t’es fixé ! C’est vrai que les occidentaux ont de mauvaises habitudes avec les laitages.
    Surtout la France, le pays du fromage.
    J’ai apprécié la sincérité qui transparait dans ton article. On a vraiment envie d’essayer de se passer de laitages! En lisant les commentaires, j’ai appris plein de choses….Super 🙂

Laisser un commentaire